Month: décembre 2018

What is the best swim stroke to master for beginners in water safety test ? European Physical Education Review

Potdevin F, Jomin Moronval S, Pelayo P, Dekerle J. (2018). What is the best swim stroke to master for beginners in water safety test ? European Physical Education Review, 25(1), 174-186.

Résumé : Le savoir nager représente une compétence particulière au regard des enjeux de sécurité, notamment chez les moins de 20 ans. Si de nombreuses études existent concernant les épidémiologie des noyades, plus rares sont celles questionnant le processus d’apprentissage de celui-ci. Depuis une vingtaine d’années, savoir nager est considéré comme une capacité à s’adapter à de multiples contraintes liées à la tâche, l’organisme ou à l’environnement. Cette étude teste l’hypothèse d’un effet de la première nage maitrisée chez les apprentis nageurs (8-10 ans) sur les capacités à d’adapter à différentes tâches en nage habillée. Les résultats montrent que la brasse et le dos apparaissent comme les nages les plus pertinentes à maitriser prioritairement pour augmenter la sécurité des jeunes apprentis nageurs.

Suivi de patients atteints d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs, à distance d’une rééducation…

Racodon M, Debaveye E, Dernoncourt R, Pretorean T. Suivi de patients atteints d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs, à distance d’une rééducation: évaluation d’un programme d’éducation thérapeutique. JMV-Journal de Médecine Vasculaire 2018 43, 354—360.

Résumé : La rééducation vasculaire (RV) prend une place de plus en plus importante pour la prise en charge des patients atteints d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs.
L’éducation thérapeutique du patient (ETP) fait partie intégrante des programmes de réadaptation, elle vise à transformer certaines habitudes de vie des patients. L’efficacité de la prise en charge des patients à court terme n’est plus à démontrer, mais nous pouvons nous interroger sur l’efficacité de l’éducation sur le long terme, à distance d’une rééducation.
Objectif. Cette étude vise à évaluer, à moyen et long termes, les effets d’une ETP en RV, et observer la transformation de certaines habitudes de vie des patients.
Méthode. Nous avons convoqué 68 patients (51 hommes et 17 femmes) à 6 mois et 1 an après une prise en charge en rééducation vasculaire incluant un programme d’ETP. Nous avons évalué : les connaissances par un questionnaire, le périmètre de marche, le poids et la composition corporelle par impédance-métrie.
Résultats. Nous avons constaté que les patients améliorent leurs connaissances en fin de rééducation avec 45,8 (±7,6) contre 36,2 (±8,6) de bonnes réponses en moyenne en début de rééducation et ces résultats sont consolidés 6 mois après avec 43,4 (±7,5) et 1 an après 44,1 (±8,1) de bonnes réponses en moyenne. Nous constatons également que les distances de marche au cours du test sur tapis et de la marche extérieure sont améliorées en fin de rééducation et maintenues six mois, 1 an après. Enfin, le poids, la masse grasse et la masse maigre diminuent légèrement par rapport à la fin de la rééducation. Seuls 7 patients sur 22 arrêtent de fumer.
Conclusion. Un programme d’éducation sur la gestion des facteurs de risque au cours de la rééducation vasculaire permet aux patients d’acquérir des connaissances qui peuvent être utilisées afin de maintenir de nouvelles habitudes de vie et stabiliser leur état de santé.

© 2019

Theme by Anders NorenUp ↑